';
side-area-logo

LA VÉZÈRE

La Vallée de la Vézère / Les origines de l'homme

La Vézère est une rivière qui prend sa source dans le Massif Central sur le plateau de Millevaches en Corrèze. Elle se dirige ensuite vers le Périgord Noir, au passage de Larche elle reçoit  son principal affluent la Corrèze, pour aller se jeter 211 km plus loin dans la Dordogne à Limeuil.

A partir de Montignac elle encaisse ses méandres entre de grandes falaises calcaires ou s’élèvent habitats troglodytiques, châteaux, manoirs, gentilhommières et églises. Elle distribue un peu de sa fraîcheur en abordant les petites plaines pour les champs de maïs, tabac, et noyers.
La vallée de la Vézère a été, la terre d’adoption de nos ancêtres. Ils surent très vite apprécier ce milieu privilégié où foisonnaient grottes et abris. Même au plus fort de l’ère glaciaire, un mince ruban de verdure qui courait le long de ses rives, permettait à l’homme de s’approvisionner en gibier, poisson, bois de chauffage et silex alluviaux indispensables à la fabrication des armes et des outils. Cette longue occupation a laissé de nombreux vestiges de leurs habitats. Souvent occupés à la Préhistoire, les sites troglodytiques sont nombreux dans la vallée. Certains, comme La Roque St Christophe ont été occupés jusqu’au Moyen Âge. La Maison Forte de Reignac, l’a même été jusqu’au XXème siècle. La plupart de ces sites, châteaux et forteresses sont aménagés pour vous faire découvrir la vie qu’on pouvait y mener. Au Moyen-âge, on ne vivait pas que dans des espaces creusés à même la falaise.

« Ce furent les Romains les premiers qui essayèrent de m’apprivoiser, mais sans succès. Puis Henri IV ordonna à ses gentilshommes d’aménager les passes les plus difficiles, et donc en 1698 j’étais navigable de Terrasson à Limeuil. Pour l’époque je devenais la première  » autoroute  » fluviale et surtout commerciale entre le Centre et le Sud-Ouest de la France. Je contribuais alors au développement et à la construction de moulins à blé, à huile de noix, et surtout de forges plus ou moins importantes servant à la fabrication de canons expédiés à Rochefort. Ensuite avec la construction du réseau ferroviaire, mes seuls compagnons restaient les pêcheurs, pour lesquels, j’avais protégé diverses espèces de poissons. Malgré toutes ces époques, je conserve toujours le charme de ma nature sauvage, ma tranquillité, ma beauté, ma douceur de vivre. Je serai ravie de vous emmener dans des randonnées inoubliables au cœur de ma vallée, « la vallée de l’homme », avec mes amis de Canoës Vallée Vézère. »

La Vézère

Coll. Claudine et Bernard HENRIETTE

LES EYZIES DE TAYAC
05 53 05 10 11
Les plus +
  • Départ de la base en minibus toutes les heures.

  • 1 container gratuit par embarcation

  • Les retours en canoës sont dans le sens du fil de l’eau.

  • A votre arrivée, vous êtes attendus et nous remontons votre canoë.

à votre disposition
  • Sanitaires GRATUITS à la base.

  • Vestiaire pour les cyclistes et motards.

  • Parking GRATUIT et OMBRAGÉ

  • Parking vélos et motos

La location comprend
  • Le trajet en minibus

  • Le canoë, les pagaies, les gilets

  • L’assurance

  • Le container

Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM